La décoloration, ce qu’il faut savoir.


Aujourd’hui, je vais parler d’un sujet sur lequel on m’a posé beaucoup de questions, il s’agit de la décoloration des cheveux. 



Tout d’abord, je tiens à vous dire que je ne suis pas coiffeuse et je ne prétends pas l’être du tout, je n’ai d’ailleurs pas pour but de dénigrer le métier, bien au contraire. J’ai juste voulu faire part de mon expérience et de ce que je sais sur le sujet, en espérant aider et répondre aux questions de celles qui veulent tenter la décoloration capillaire.

J’ai réalisé ma toute première décoloration il y a environ 2 ans avec l’aide mon amie Fanny puisque je voulais éclaircir mon brun pour au final avoir les cheveux bleus. Il m’as fallu attendre un mois et demi pour finalement avoir la chevelure bleue dont je rêvais tant. Je n’avais jamais osé la décoloration auparavant, de peur ne plus avoir un poil sur le caillou, de finir avec de la paille sur la tête… et finalement, j’aurais du me lancer plus tôt ! Mes cheveux supportent très bien les décolorations… mais attention, ce n’est pas le cas pour tout le monde !

Voici par ailleurs quelques photos qui illustrent mon évolution capillaire : 


Ce que vous devez préalablement savoir avant de vous lancez :

Tout d’abord, renseignez-vous auprès d’un coiffeur professionnel ! Et si vous avez le budget, faites cela chez un coiffeur pro.
Oui, la décoloration va forcément fragiliser vos cheveux, mais NON, elle ne va pas vous cramer la tignasse et vous n’allez pas forcément finir chauve ou avec de la paille sur le crâne en faisant une décoloration. Cependant, sachez que la décoloration n’est pas une technique anodine pour vos cheveux. Elle est différente des deux autres techniques que l’on appelle “Gommage” ou “décapage” qui sont beaucoup plus agressives pour les cheveux !
Il faut être très très patiente pour avoir le résultat que l’on veut. Ne rêvez pas, vous n’allez pas devenir blonde platine en une seule fois à moins d’avoir une base très très clair, puisque les cheveux colorés sont plus difficiles à décolorer que des cheveux naturels.
Le résultat final dépendra de la nature de vos cheveux mais aussi de votre couleur de base, naturelle ou colorée. En effet, si vous avez les cheveux noirs de base ou très crépus ou très ondulés naturellement et que vos cheveux ne supportent déjà pas trop les colorations... la décoloration est fortement déconseillée !
Préparez-vous à soigner un maximum vos cheveux après une décoloration : des cheveux décolorés demandent beaucoup d’entretien, il faut donc prévoir le budget pour soigner vos cheveux avec de bons produits par la suite.
Faites un test sur une petite mèche avant de faire toute la tête entière !! C’est une étape qui me parait essentielle lors de la première décoloration, c'est par ailleurs ce que j'ai fait la première fois !  Ce que je conseille très fortement de faire si c’est la première fois que vous faites ça, les mauvaises surprises arrivent très vite. Si vos cheveux deviennent du chewing-gum, ne vous posez même pas de question : ne décolorez surtout pas la tête entière ! Faites notamment un test sur votre peau, pour vérifier que vous n’êtes pas allergique aux produits !
Bien évidemment, lisez bien la notice des produits que vous utilisez !
Pour obtenir une belle coloration fugace tel que le bleu, le violet, le rose etc… vous devez impérativement décolorer ! A moins que vous ayez une base très très claire, il est quasiment impossible d’obtenir une belle couleur fugace sur cheveux naturels. Je suis châtain clair de base et pourtant le Crazy Color “Hot Purple” violet ne prends pas du tout sur mes cheveux naturels, et pourtant il est assez foncé !
ET SURTOUT, SURTOUT, SURTOUT les filles… par pitié, FAITES ATTENTION AU TEMPS DE POSE DE LA DECO , sinon là vous risquez vraiment d’y perdre votre cheveux ! Lors de la pose, vérifiez bien au moins toutes les 5 minutes si ça décolore bien : mais ne dépassez pas les 45 MINUTES MAXIMUM, voir 40 minutes je dirais ! Plus le produit est posé longtemps, plus la teinte sera claire certes… mais n’y laissez pas vos cheveux ! Il vaut mieux faire ça en deux fois (bien espacées), plutôt qu’une fois et de cramer vos cheveux. comme je vous l’ai dit plus haut, il faut être patiente et ne pas avoir peur de sortir avec une couleur de cheveux dégueu !
Espacez vos décolorations ! Attendez au moins 1 mois avant de faire une prochaine décoloration sur vos cheveux, prenez le temps de bien les soignez et de les préparer à cette nouvelle décoloration.

Tous ces conseils sont encore une fois basés sur ma propre expérience, je ne dis pas que les autres techniques sont à éviter, mais pour moi ce sont les choses essentielles à retenir avant de se lancer.

Comment je décolore mes cheveux ?
Sachez que ça fait déjà maintenant quelques années que je décolore mes cheveux… En ce moment, puisque j’ai les cheveux violet, je décolore uniquement mes racines avec de l’oxydant volume 10 (je vous explique en détails après) puisque le jaune obtenu est totalement neutralisé par le violet. Le violet ne nécessite donc pas une très forte décoloration, et ça c’est plutôt cool pour mes cheveux ! 



Les produits que j’utilise :
Poudre décolorante bleue - Kérasoin Professionnel, 7€50 les 100 grammes chez La Boutique du Coiffeur. 
Oxydant Crème - Kérasoin Professionnel, 4€45 les 500mL toujours chez La boutique du coiffeur.
Un pinceau pour faire les racines
Des gants (de préférences réutilisables)
Un bol de coiffure
Une vieille serviette
Un vieux t-shirt, parce que oui, la décoloration ça tâche !







L’Oxydant, qu’est-ce que c’est ?
Je vais essayer de vous l’expliquer facilement, avec mes mots. L’oxydant est un agent blanchissant et c’est le produit  qui va être mélangé à la poudre bleue afin d’avoir cet effet décolorant.

En coiffure, la crème oxydante est formulée de manière à pouvoir créer rapidement un mélange homogène avec une crème colorante. Ce produit est composé d’eau oxygénée mélangée à un support crémeux afin de donner plus de douceur aux cheveux.
La crème oxydante est également utilisée pour les colorations, elle est dans ce cas mélangée à de la crème colorante !

Il existe 4 “types” d’oxydants :
Le volume 10 est celui qui comporte le moins d’eau oxygénée dans sa composition, c’est donc l’oxydant qui va le moins abîmer les cheveux mais qui va donc moins les décolorer. Il va donc éclaircir le cheveux d’un ton.
C’est donc celui que j’utilise actuellement pour obtenir mon violet, car comme je vous l’ai dit, je n’ai pas besoin de décolorer mes cheveux à blanc pour avoir un joli violet, puisque le violet neutralise tous les reflets jaunes ! Ce qui n'était pas le cas avec le bleu pour lequel j'avais besoin de décolorer à blanc.
Le volume 20 va donc procurer un éclaircissement de la base du cheveux d’un à deux tons.
Le volume 30 , que je conseille pour celles qui souhaitent vraiment devenir blonde platine en deux fois, permet d’éclaircir de trois à quatre tons la base du cheveu.
Le volume 40, que je déconseille fortement si vous n’êtes pas coiffeuse surtout pour la tête entière, est donc le plus “fort” des oxydants pour une décoloration. C’est donc celui qui va le mieux décolorer les cheveux puisqu’il permet d’obtenir un éclaircissement de quatre à six tons. C’est donc également celui qui va le plus bousiller vos cheveux, alors attention ! Le volume 40 est davantage préconisé pour les mèches et balayages.

La préparation : Il suffit tout simplement de mélanger la poudre bleue et l’oxydant jusqu’à ce que la texture soit homogène et similaire à celle de la crème fraîche, et ce sans grumeaux.
Ensuite, sur cheveux secs et en évitant le cuir chevelu un maximum (ne vous inquiétez pas, ce n’est pas la catastrophe si vous en avez un peu sur le cuir chevelu !) ,  commencez par toutes les racines à l’aide d’un pinceau, et descendez petit à petit  des longueurs jusqu’au pointes. Laissez ensuite poser entre 10 et 40 minutes, mais surtout, ne dépassez pas ces 40 minutes ! Gardez en tête que le temps de pose doit être impérativement surveillé !
Pour une couleur plus uniforme après la décoloration, je vous conseille d'appliquer une coloration sur vos cheveux qui se rapproche le plus du résultat final que vous souhaitez directement après, mais je vous conseille tout de même d’attendre au moins 2/3 jours avant de faire une coloration, histoire que vos cheveux se reposent un peu !

Dernier point : il faut SOIGNER SOIGNER SOIGNER un maximum vos cheveux après la décoloration… C’est primordial pour leur santé ! Utilisez notamment de l’huile de noix de coco, ou des soins à base de beurre de karité.

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu. J’ai essayé de faire en sorte qu’il soit le plus complet possible alors excusez la longueur. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire !

Je vous souhaite une belle soirée. 



Morgane VERITA

Jeune bloggeuse de 22 ans, originaire de Reims. Amatrice de photographie et passionée de maquillage, je tiens ce blog depuis 2015. Titulaire d'une licence LLCE Anglais, j'attends de pouvoir reprendre mes études dès septembre 2016. Si cet article t'as plu, n'hésites pas à le partager et à me laisser un petit commentaire. XOXO

2 commentaires:

  1. J'utilise les mêmes produits professionnels sauf que je prends du 30 (plus agressif xD) j'ai même fait un tuto vidéo sur ma façon de décolorer les cheveux. Comme toi je n'osais pas avant, je pense que ça fait peur à tout le monde mais quand on s'y prend bien et qu'on fait attention à ne pas y aller n'importe comment y'a pas de raison de finir chauve ^^

    RépondreSupprimer
  2. Ton article est vraiment bien détaillé. Je pense que tu vas aidé toutes celles qui rêvent d'une belle chevelure colorée sans vraiment oser. Moi d'ailleurs j'aimerai beaucoup avoir de beaux cheveux lavandes ou rouges mais clairement je n'ose plus. J'ai été rousse à un moment, et mes cheveux ont mis énormément de temps à s'en remettre. En réalité j'ai du les couper. Du coup, je me contente maintenant seulement d'admirer les autres hihi ! Bisous

    RépondreSupprimer